Maitre boguet procès cindy pereira

Condamnés à vingt-cinq ans de réclusion criminelle par la cour d’assises de l’Ariège le 1er avril 2016 pour l’assassinat de Kévin Sellier en mars 2012 à Goulier, Cindy Pereira et Johan Gamiochipi avaient interjeté appel de cette décision. Ils auront donc droit à un nouveau procès qui se tiendra du 13 au 17 novembre prochain devant la cour d’assises d’appel de Toulouse.

En première instance, les deux coaccusés, âgés de 25 ans aujourd’hui, avaient été reconnus coupables de l’assassinat de Kevin Sellier dont le corps, particulièrement mutilé, avait été retrouvé par un randonneur sept semaines après les faits.

Maître Laurent BOGUET : « Un appel nécessaire pour comprendre, de trop nombreuses zones d’ombres restent à éclaircir »

Lors du procès, Cindy Pereira, qui avait reconnu pendant l’instruction être l’auteur des coups mortels, portés à l’aide d’une arme blanche, avait changé de version pour impliquer Johan Gamiochipi. Ce dernier, en revanche, avait campé sur ses positions : il avait «seulement» aidé son amie d’enfance à dissimuler le cadavre de leur victime.

Les explications entourant les causes de ce crime morbide étaient, elles, restées assez floues. Cindy Pereira avait indiqué qu’elle avait voulu se venger d’un vol dont ses grands-parents avaient été victimes, et du viol qu’elle aurait subi de la part de Kevin Sellier.

Ils auront donc droit à un nouveau procès qui se tiendra du 13 au 17 novembre prochain devant la cour d’assises d’appel de Toulouse.

 

Crédit la Dépêche : http://www.ladepeche.fr/article/2017/06/30/2603597-assassinat-de-kevin-sellier-proces-en-appel-en-novembre.html

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.