avocat toulouse senie delon

Un jeune Suisse a été condamné pour homicide involontaire suite à un accident de la route.

Maître Robin Sénié-Delon représentait la partie civile lors du procès qui a eu lieu à Thonon-les-Bains.

Le 11 juillet 2017, le prévenu roulait sur la route principale de Saint-Julien-en-Genevois lorsqu’il a fait demi-tour, malgré la ligne droite l’interdisant. À ce moment-là, un deux-roues percute sa voiture, le conducteur est éjecté. Il ne survivra pas à l’accident.

Le prévenu, âgé de 26 ans, était auparavant chauffeur-livreur. Il semble traumatisé par l’événement, « Aujourd’hui, je ne conduis plus. J’ai peur. Je ne cesse de repenser à ce qui s’est passé. La nuit, je dors difficilement. « 

Le conducteur du deux-roues roulait-il trop vite ? La police semble le penser, sans pour autant pouvoir le certifier. Pour Maître Sénié-Delon, ce n’était pas le cas, la victime était chef de la brigade des motocyclistes. « Ce n’est donc pas son habileté à manier son véhicule qui est en cause. C’est la manœuvre inattendue qui l’est. L’excès de vitesse ne peut pas être établi de manière certaine. Les forces de l’ordre ont vu des images qui se sont déroulées avant le choc et elles n’avaient aucun moyen précis d’établir son allure. Le témoin et le prévenu affirment ne pas avoir entendu la moto. Si elle était en excès de vitesse, elle aurait fait un bruit signalant sa présence. »

Le procureur a requis 3 ans de prison ferme à l’encontre du prévenu. Il écopera finalement d’un an de prison avec sursis et d’une interdiction de rouler sur le territoire français pendant deux ans.

Retrouvez l’article complet ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *