La BRI au coeur du Drame de Francazal, par les avocats du cabinet Catala & Associés

Le mercredi 11 octobre 2017 un drame est survenu sur la base militaire de Francazal (retrouvez notre article à ce sujet). Lors d’un exercice d’entraînement entre policiers de la BRI, l’un d’entre eux à été tué par une balle oubliée dans l’arme d’un de ses confrères.

Maître Laurent Boguet assurait la défense du prévenu devant le tribunal correctionnel.

«J’avais enlevé mon chargeur pour gagner du temps dans la voiture. J’ai oublié une balle. C’est mon erreur», confirme le fonctionnaire. Il est apparu très ému lors de son procès.

La famille de la victime elle-même ne cherche pas à condamner le prévenu, «Ma cliente, veuve du policier victime de ce tir et ses deux enfants vous demandent de ne pas condamner cet homme. Faire s’entraîner des policiers, dans un contexte de combat, de tension, de stress avec des armes létales est une aberration absolue. Elle se trouve là l’erreur. Pas dans la poussière d’inattention qui a créé la mort !» Me Laurent-François Lienard

Le prévenu a été condamné par le tribunal, présidé par Jérôme Glavany, à 6 mois de prison avec sursis.

Retrouvez l’article complet, ainsi que la vidéo de l’affaire sur le site de La Dépêche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *