hache-cabinet-catala-avocat-penal-toulouse
Un couple de Fronton n’est pas près d’oublier cette soirée de mars où leur voisin a débarqué chez eux avec une hache. Cet homme de 25 ans n’arrive pas à expliquer ce qu’il s’est passé.
 
Il a tout d’abord brisé la baie vitrée de ses voisins avant de surgir dans leur salon. Il se montre alors violent avec le mari et le menace avec sa hache. Puis il demande à ses voisins de lui remettre de l’argent, ces derniers lui donne 60€ puis il disparait.
 
Les gendarmes de Fronton vont vite le retrouver et l’interpeller pour le placer en garde à vue. Accompagné par Maître Martin Vatinel, le suspect indique n’avoir aucun problème avec ses voisins. Il explique que le confinement lié au Covid-19 a fait tomber à l’eau un projet qu’il s’apprêtait à lancer dans un pays étranger. Quelques jours plus tôt il avait également rompu avec sa compagne.
Ces événements l’ont poussé à bout.
 
« Lui-même ne s’explique pas ce qu’il faisait là. Depuis quelques jours, il ruminait sa colère et sa situation personnelle. Il avait la sensation d’avoir tout perdu, après avoir investi beaucoup d’argent dans une affaire en Afrique qui venait de tomber à l’eau et une relation amoureuse qui avait pris fin. Il avait, semble-t-il, consommé du cannabis et de la cocaïne dans des proportions démesurées au cours des dernières semaines… »
 
Devant le tribunal correctionnel de Toulouse, le prévenu pleure et s’excuse auprès de ses voisins.
Il a été placé en détention provisoire, pendant laquelle il sera expertisé par un spécialiste, en attendant son jugement le 27 mai.
Lors du jugement le 27 mai le procureur a demandé 18 mois de prison, dont six avec sursis probatoire et un mandat de dépôt. Me Vatinel a salué « le sang-froid » des victimes mais a décrit son client comme un homme « à fleur de peau », pour lequel le mandat de dépôt ne se justifie pas. Il a été entendu. La peine demandée par le procureur a été prononcée mais sans mandat de dépôt. Il est ressorti libre.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.