justice cabinet catala avocat
Lundi 6 avril, un homme a été jugé en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Toulouse pour agression, il était représenté par Maître Sénié-Delon. Le samedi soir précédent, il avait agressé un de ses amis au couteau, ce dernier ayant subit plusieurs lacérations au visage et à l’oreille.
 
Alors que le confinement empêche normalement les rassemblements entre amis, plusieurs individus se sont retrouvés au sein d’un même logement un samedi soir. Après avoir consommé de l’alcool la soirée s’est terminée au petit matin. La victime a alors demandé à un de ses amis de le raccompagner en voiture jusqu’au domicile de sa compagne. Son ami a accepté, en précisant qu’il devait d’abord faire une course. Ils ont alors fait un arrêt chez un dealer, afin que le conducteur achète de la cocaïne. Puis il a déposé son ami chez sa compagne comme demandé, vers 2h30.
 
Quelques instants plus tard, l’ami qui l’a déposé fait irruption chez lui. Selon ce dernier la victime lui aurait dérobé la drogue qu’il venait d’acheter. Le ton monte alors vite.
 
La victime se saisit d’un couteau à pain avec une lame de 30 cm afin de faire peur à l’intrus. Ce dernier s’énerve et réussi à lui voler le couteau. Il va alors s’en servir en lacérant le visage de la victime plusieurs fois et en lui coupant un bout d’oreille. Des blessures impressionnantes, mais superficielles, malgré les 25 points de sutures nécessaires.
 
L’assaillant sera ensuite arrêté par la BAC (Brigade Anti-Criminelle) et placé en garde à vue avant d’être déféré au parquet de Toulouse. Lors de l’audience il n’a pas nié son geste, il s’est excusé. Mais le procureur de la République a requis 34 mois de prison, dont 6 avec sursis.
 
“Si l’on ne peut pas retenir la légitime défense, en revanche les circonstances atténuantes sont flagrantes. Ce pourrait être un acte défensif.” indique Maître Robin Sénié-Delon pour la défense. En précisant que la victime, elle aussi, a un passif judiciaire bien fourni.
 
Le président l’a finalement condamné à 30 mois de prison, dont 6 avec sursis, et une indemnisation pour la victime.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.