cour assises Tarn Albi - cabinet catala
La semaine dernière a eu lieu le procès aux assises du Tarn d’un homme accusé de viols sur ses trois filles dans les années 90. Cet homme, représenté par Maître Sénié-Delon & Maître Vatinel, était également accusé de viol sur son ex-compagne en 2015. L’audience s’est déroulée à huis-clos.
 
L’accusé était incarcéré depuis mai 2018. Avant le début du procès il était resté “mutique” concernant les accusations de viol sur ses filles. En revanche concernant l’accusation de son ancienne compagne il a toujours refusé de reconnaître les faits.
 
Lors du second jour du procès, il est revenu sur ses déclarations et a admis les faits sur ses 3 filles, mineures au moment des faits. Pour l’avocat de celles-ci, Maître Yves Salvaire, “c’est l’utilité de l’audience, d’avoir enfin cette reconnaissance.”
 
Au bout de 3 jours de procès et 3 heures de réflexion pour les jurés, l’accusé a été condamné à 10 ans de réclusion criminelle pour viol sur mineur par ascendant. Il a été reconnu coupable de viol sur ses deux premières filles et d’atteinte sexuelle sur la dernière. En revanche les accusations de viol sur son ex-compagne n’ont pas été reconnues par la cour.
 
« C’est une peine qui nous paraît juste, compte tenu des faits et de la personnalité de l’accusé. Il a entièrement reconnu ce qu’il avait fait subir à ses filles. C’est une étape déterminante qu’il reconnaisse ce qu’il a fait, pour lui comme pour ses filles. Samedi dernier, il continuait à nier les faits. C’est aussi à cela que sert une audience. Il a eu une prise de conscience au cours des débats, il a voulu se libérer de ce poids, et libérer ses filles également », a commenté Me Vatinel.
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.